Qu’est-ce qu’un majeur protégé ?

Quoique majeures, certaines personnes sont dans l’impossibilité d’accomplir les actes de la vie civile, d’exercer leurs droits personnels, de gérer leur patrimoine.

Ainsi, une mesure de protection constitue une garantie pour ces majeurs vulnérables face aux risques d’actes malencontreux.

Les circonstances qui rendent nécessaires la protection de certains majeurs sont essentiellement l’altération de leurs facultés mentales ou corporelles.

Indépendamment de l’altération des facultés personnelles, un certain nombre de difficultés comportementales ou sociales peuvent également rendre nécessaire une mesure de protection lorsque par ses comportements le majeur s’expose à tomber dans le besoin ou compromet l’exécution de ses obligations familiales.

Ces causes énumérées limitativement sont: la prodigalité, caractérisée par des dépenses excessives ou immorales, l’intempérance, définie par l’excès de consommation d’alcool ou de stupéfiants et l’oisiveté, manifestée par un refus de travailler ou une renonciation injustifiée au revenu d’un travail.

Laisser un commentaire